Les articles

Visite du Parc botanique du Prieuré d'Orchaise

Visite du Parc botanique du Prieuré d'Orchaise

Ici, c'est d'abord la pierre qui a posé sa marque, il y a de cela dix siècles, au moment où les moines de Marmoutier creusaient les fondations du clocher et du prieuré qui s'élèvent encore aujourd'hui, en dépit des leçons de l'histoire et du temps. Dix siècles plus tard donc, c'est une autre histoire, végétale celle-ci, qui s'écrit sur ce même lieu à la faveur du travail passionné d'Hubert Treuille, botaniste et grand voyageur, qui a su rassembler quelques 2 500 variétés de plantes venues des cinq continents. Du point de vue géographique, le parc surplombe la vallée de la Cisse et offre une vue panoramique sur la forêt de Blois. Il s'étend sur 3 hectares, le parcours botanique commence par un espace " à la française ", au pied du prieuré, pour ensuite offrir un spectacle plus libre où fleurs et arbustes se répondent pour former des assemblages harmonieux et variés. Les pivoines et les roses ont particulièrement à l'honneur ici, chacune bénéficiant de deux journées qui lui sont consacrées, en avril pour les premières et en mai pour les suivantes. **Parc Botanique du Prieuré d'Orchaise** Place de l'Église 41190 Orchaise www.orchaise.eu

Prieuré d'Orchaise - Mare du Héron


Prieuré d'Orchaise Deux bassins ponctuent le parc, apportant une touche de fraîcheur bienfaisante à la végétation environnante, et offrant leur surface aux lotus et nénuphars. Toutefois, si la cigogne surveille ainsi les lieux, c'est certainement davantage par goût des batraciens que pour la richesse botanique du lieu.

Prieuré d'Orchaise - le Prieure d'Orchaise


Prieuré d'Orchaise La ramure du grand cèdre offre son ombre bienfaisante aux visiteurs qui pourront, passé une courte halte, s'engager plus avant dans la visite en direction des espaces " à l'anglaise " du parc.

Prieuré d'Orchaise - Le Prieure by night


Prieuré d'Orchaise Si les fondations du prieuré datent du XIe siècle, le bâtiment a beaucoup évolué depuis, au fil des destructions (au cours de la guerre de Cent Ans), des reconstructions (à la fin du XVe siècle) puis des modernisations (au XIXe siècle, auquel il doit sa façade de style néogothique).

Prieuré d'Orchaise - La Transparente


Prieuré d'Orchaise Cette statue d'un blanc immaculé qui attire irrésistiblement l'œil, au sein de son écrin végétal, porte le beau nom de " La Transparente " et est l'œuvre du sculpteur roumain Christian Breazu.

Prieuré d'Orchaise - La rocaille


Prieuré d'Orchaise Dans la partie paysagée du parc, quelle que soit la saison, le visiteur profitera du charme de floraisons et de feuillages dont la couleur ou la forme viendront faire écho à ceux des espèces voisines.

Prieuré d'Orchaise - Fresque de l'Eglise d'Orchaise


Prieuré d'Orchaise Le visiteur épris de botanique pourra s'offrir une incartade dans l'église pour y admirer une étonnante fresque évoquant le retour glorieux du Christ, visite animée par deux spectacles audiovisuels gratuits.

Prieuré d'Orchaise - Eglise Saint-Bathelemy


Prieuré d'Orchaise Le clocher roman qui jouxte le prieuré a été édifié dès 1060 par les moines de Marmoutiers. Le parc avoisinant lui offre un écrin végétal dans lequel il s'inscrit avec beaucoup d'élégance. A Orchaise, il est possible de cheminer librement au sein des espaces verts. Tant mieux, car lorsque la pelouse est ainsi parsemée de pâquerettes, l'appel est irrésistible !

Prieuré d'Orchaise - Bas relief du 12eme siècle


Prieuré d'Orchaise Et si le travail respectueux et attentif des jardiniers du parc ne faisait que faire echo à celui, non moins soigneux et inspiré, des moines bâtisseurs de jadis ?

Prieuré d'Orchaise - Allée des tilleul sous la neige


Prieuré d'Orchaise Le parc ferme ses portes aux visiteurs du 31 octobre au 1er avril, pour un temps de toilettage et de sommeil hivernal, indispensable aux floraisons de la saison suivante. Ce n'est pas pour autant que le spectacle s'arrête, comme en témoigne cette magnifique scène hivernale au cours de laquelle la neige fait resplendir la ramure des arbres !