Brièvement

Les jardins du château de Villandry

Les jardins du château de Villandry

Situés à proximité de Tours, les jardins du château de Villandry se trouvent sur le parcours des châteaux de la Loire. C'est au XVIe siècle que l'ancien château fort sera transformé en château Renaissance. Par la suite, différents personnages s'en rendront acquéreurs, modifiant et aménageant le château et ses jardins au gré de leurs désirs, guidés par leurs envies et les modes du moment. En 1906, les nouveaux propriétaires Ann et Joachim Carvallo s'attachèrent à redonner son âme au domaine. Ils entreprirent d'abord des travaux de restauration dans le château, et il fallut attendre 1915 pour que les jardins retrouvent un aspect qui s'accorde avec les bâtiments. Aujourd'hui, leurs héritiers perpétuent leur œuvre et entretiennent avec la même passion le château et ses jardins ouverts au public depuis 1920. Les jardins sont répartis en trois étages, avec un jardin d'ornement constitué de broderies de buis taillés, une terrasse supérieure comportant un jardin d'eau avec cascades et charmilles et un potager célèbre formé de neuf carrés géométriques. Place à la visite !

Jardins du château de Villandry


Château de Villandry Vue aérienne des jardins situés en périphérie du village de Villandry et entourés de forêt. Quelques points de repère : à gauche, au sud du domaine, le jardin d'eau est composé d'un bassin central en forme de miroir Louis XV, de parterres de gazon compartimentés et d'un réseau d'allées perpendiculaires symétriques et de quatre bassins secondaires. Dans son prolongement, jouxtant le village, s'étend le jardin du Soleil qui comprend en son centre un bassin en forme de soleil et des massifs organisés selon le dessin d'une étoile à huit branches. Devant la façade sud du château s'élancent les jardins d'ornement. Quant aux neuf carrés situés entre le château et le village, ils accueillent le potager

Jardins du château de Villandry


Château de Villandry Qui dit géométrie ne dit pas forcément austérité… En effet, malgré sa structure stricte, le jardin potager mêle habilement légumes et fleurs au sein de ses neuf carrés, tous différents. Surplombant les parterres comme autant de sentinelles, les rosiers-tiges avaient pour rôle d'égayer le potager et d'offrir aux moines de quoi fleurir les statues de la Sainte Vierge.

Jardins du château de Villandry


Château de Villandry Jouxtant directement les façades sud du château, voici le jardin d'ornement, premier salon. Il est composé de quatre carrés qui constituent autant de " jardins d'Amour ". En haut à gauche, l'" Amour tendre " fait appel à la symbolique du cœur. En haut à droite, dans le jardin de l'" Amour passionné ", les cœurs sont toujours là mais cette fois brisés par la passion. En bas à droite, l'" Amour volage " est symbolisé par quatre éventails qui évoquent la légèreté des sentiments. Enfin, l'" Amour tragique " est rythmé par le dessin de massifs en forme de lames de poignards et garnis de fleurs rouges qui rappellent le sang versé lors des duels entre prétendants rivaux.

Jardins du château de Villandry


Château de Villandry Dans le prolongement des jardins d'Amour, des massifs en forme de croix, avec ici au centre la croix de Malte.

Jardins du château de Villandry


Château de Villandry Jardin… ou potager ? " Potager décoratif ! " Les neuf carrés qui mêlent habillement légumes et fleurs constituent le point d'orgue de la visite des jardins de Villandry. Ils sont la synthèse d'une double influence : monacale - datant du Moyen Age -, pour la structuration en croix et la disposition des légumes selon des formes géométriques, et italienne - datant de la Renaissance -, pour l'enrichissement en éléments décoratifs (fontaines, tonnelles… ) destinés à distraire les promeneurs.

Jardins du château de Villandry


Château de Villandry Les neuf carrés font tous appel à des motifs géométriques différents. Ici, le bleu du poireau et le rouge du chou alternent pour donner au regard l'illusion d'un damier multicolore.

Jardins du château de Villandry


Château de Villandry Formes, fleurs, légumes, couleurs, perspectives : tels sont les mots d'ordre du potager.

Jardins du château de Villandry


Château de Villandry Depuis 2009, les jardins de Villandry sont passés à l'entretien biologique. Attentif, le jardinier observe la vie du potager de façon à prévenir l'apparition des maladies et éviter le recours aux traitements chimiques.

Jardins du château de Villandry


Château de Villandry Facétie de jardinier… La fin de l'été venu, la végétation est retirée et seules les courges restent en place, pour un effet toujours aussi coloré et décoratif !

Jardins du château de Villandry


Château de Villandry L'hiver venu, les jardins gardent un caractère décoratif fort à la faveur de leur structure géométrique. Ici, les bordures de buis du potager semblent former un labyrinthe dont le visiteur devra trouver la sortie pour retrouver la chaleur du château.

Jardins du château de Villandry


Château de Villandry Dans le jardin d'ornement, un soin tout particulier est apporté aux topiaires, ici des ifs taillés en forme de candélabres.

Jardins du château de Villandry


Château de Villandry Aménagé dans les bois, le belvédère offre une remarquable vue d'ensemble sur les jardins.