En détail

Un petit château lorrain du 17ème rénové par l'architecte Philippe Demougeot

Un petit château lorrain du 17ème rénové par l'architecte Philippe Demougeot

Confiée à l'architecte Philippe Demougeot, la rénovation du premier étage de cette charmante demeure lorraine du 17ème siècle a représenté un défi de taille. D'une surface totale de 150 m2, cette suite se compose d'une élégante chambre de 65 m2, d'une impressionnante salle de bains de 60 m2 et d'un couloir-dressing de 25 m2 ; dont il a fallu valoriser le charme à l'ancienne, tout en y apportant la touche de modernité et de confort qui manquait à cet espace. Alors pari relevé ? Découvrez la réponse dans ce diaporama !

Depuis la chambre de la suite, vue sur le couloir-dressing


Philippe Demougeot Dissimulée derrière l'un des nombreux panneaux blancs du couloir-dressing, la chambre à coucher de la suite, inspirée des modes de couchage du 18ème siècle, a été imaginée par l'architecte.

Un couloir-dressing symbole d'unité


Philippe Demougeot En optant pour des panneaux blancs réguliers et identiques, Philippe Demougeot a réussi à créer une vraie unité, ainsi, on ne distingue plus la chambre, de la salle de bains ou les toilettes des placards, penderies et dressings.

Un couloir-dressing de 25 m2 au décor épuré


Philippe Demougeot Côté déco, c'est un lustre Zettel et une peau de zèbre qui apportent une touche de modernité dans ce décor plutôt épuré.

Détour par l'impressionnante salle de bains de la suite


Philippe Demougeot Ouverte sur le couloir-dressing, desservant les différentes pièces de la suite, dissimulées derrière de grands panneaux blancs, l'impressionnante salle de bains nous fait du charme.

Un escalier orné de trophées de chasse


Philippe Demougeot Entièrement revu et corrigé par Philippe Demougeot, l'escalier qui mène à la suite marie classique et moderne, avec un savant mélange de marches en bois, et de marches en acier. Aux murs, en pierre apparente conservées par l'architecte, des trophées de chasse ramenés par le propriétaire, ont été apposés.

Une vue imprenable sur le grand escalier


Philippe Demougeot Baignée de lumières grâce à trois fenêtres sans vis-à-vis, la salle de bains est agrémentée d'une grande vitre, offrant une vue imprenable sur le bel escalier qui mène au rez-de-chaussée.

Une salle de bains spacieuse et propice à la détente


Philippe Demougeot Atypique, cette impressionnante salle de bains de 60 m2 se distingue des autres pièces de la maison. Imaginée comme un véritable " salon de bains ", la pièce est dotée d'une grande baignoire centrale de 4m2, d'une douche de tête, de deux douches murales avec banc, ainsi que d'une grande console filante en Corian, ornée de deux vasques.

Une vaste baignoire, doublée d'une élégante douche à l'italienne


Philippe Demougeot Outre une baignoire de belle taille, cette salle de bains de rêve est également agrémentée d'une magnifique, et tout aussi vaste, douche à l'italienne. Et, dissimulé derrière un grand miroir sur pied coulissant, un placard mural fait office de rangement.

Une salle de bains atypique et déco à souhait


Philippe Demougeot Côté déco, accessoires et luminaires, l'architecte Philippe Demougeot a choisi un plafonnier décoratif, composé d'un abat-jour doré ultra design, un intemporel rocking chair Eames, une télévision murale, de grands miroirs coulissants, et de belles vasques en Corian. Le plus déco ? Avoir transformé la cheminée en élément décoratif, conférant à la pièce un caractère cosy à souhait.