Commentaires

Visite du domaine départemental de la Roche Jagu

Visite du domaine départemental de la Roche Jagu

Il était une fois, en terres bretonnes, un château fortifié bâti en surplomb d'un estuaire pour en surveiller l'entrée. Quelques guerres et centaines d'années plus tard, une tempête déboise toute la forêt alentour. Parce qu'à toutes choses, malheur est bon, c'est alors que nait l'idée de créer un parc sur les soixante-dix hectares du domaine. La forêt abattue par l'ouragan a permis de regagner la vue longtemps occultée sur le petit fleuve côtier du Trieux, offrant au domaine un paysage qui s'ouvre au-delà de la propriété foncière. Dans cet écrin marqué par la force du granit et par l'eau omniprésente, il ne restait plus qu'à imaginer les façons de valoriser la grande diversité de milieux et de paysages du lieu. C'est l'architecte-paysagiste Bertrand Paulet qui s'attelle à cette mission, créant tour à tour un potager médiéval, un jardin d'agrément, des espaces arborés et bocagers, une palmeraie, des roseraies, une allée de camélias… Tous ces espaces font l'objet d'une éco-gestion qui favorise la biodiversité au sein du domaine. Le parc est également devenu un lieu d'expression scénique et artistique, ainsi que le support d'animations pédagogiques et d'ateliers nature. Aujourd'hui le vent souffle vers l'Ouest, alors laissons-nous porter jusqu'aux belles terres de la Roche Jagu…

Jardin La Roche Jagu


Cédric Bossard Au détour d'un sentier, la vue sur le château se dégage, offrant des perspectives toujours renouvelées sur le monument et le parc.

Jardin La Roche Jagu


Cédric Bossard Situés au cœur du domaine, les quatre jardins clos d'inspiration médiévale accueillent les visiteurs tout au long de l'année : bouquetier, potager, jardin seigneurial et jardin des simples permettent de découvrir les usages des plantes à cette époque.

Jardin La Roche Jagu


Cédric Bossard Le vannier du domaine tresse les clôtures et les plessis des jardins médiévaux, ces jardins secrets et protégés du regard. Ici et là, des ouvertures circulaires permettent aux regards de s'échapper avec bonheur vers le ciel et le paysage environnant.

Jardin La Roche Jagu


Hervé Guillaume Dans l'ancienne carrière, à l'abri du vent, la palmeraie est le lieu le plus chaud du parc, là où peuvent s'épanouir des variétés exotiques venues des quatre coins du monde. Une évocation poétique des marins et voyageurs bretons.

Jardin La Roche Jagu


Cédric Bossard La cour d'honneur permet d'admirer la façade en grès rose du château du XVe siècle. Dans la cour d'honneur, les tonnelles de fleurs et le mobilier contemporain de l'artiste Béatrice Massa, tout en nuances de couleurs et de courbes répondent à l'architecture austère du manoir breton.

Jardin La Roche Jagu


Cédric Bossard Au Domaine de la Roche Jagu, l'eau est l'élément le plus important. On l'entend ruisseler ici, on la voit jaillir là, et toujours elle accompagne le promeneur. Véritable terrain de jeux pour tous, le jardin déploie des aménagements aussi harmonieux que ludiques.

Jardin La Roche Jagu


Cédric Bossard Les jardiniers du Domaine de la Roche Jagu appliquent la gestion différenciée dans de multiples zones du parc, telle que la tonte tardive. Favorisant la préservation de la faune et de la flore locales, ces pratiques font du parc un mariage subtil entre gestion écologique et esthétique.

Jardin La Roche Jagu


Cédric Bossard Une collection de 350 camélias est présentée dans le parc de la Roche Jagu. Cet arbuste emblématique de la Bretagne offre une floraison de l'automne au printemps.

Jardin La Roche Jagu


Cédric Bossard Le bassin aux chevaux est situé à proximité immédiate du château. Autrefois abreuvoir probable pour les animaux, le bassin accueille aujourd'hui des œuvres d'art au gré des expositions temporaires estivales (sur la photo : œuvre de Guillaume Castel).

Jardin La Roche Jagu


Cédric Bossard La source du Stanco alimente bassins de rouissage et viviers à poissons. Formidable espace de jeux et de création, le domaine invite chaque été des artistes et des compagnies à investir le parc et à composer avec la magie des lieux.