Commentaires

Les motifs à scénettes sur le devant de la scène

Les motifs à scénettes sur le devant de la scène

Les imprimés d'antan ne cessent d'imprégner la déco d'une humeur rétro, déclinant avec légèreté des motifs à scénettes et toile de Jouy sur nos murs, vaisselle et textile. Regard sur une tendance pas prête à tomber dans l'oubli.

Sur la vaisselle


Ikéa ### Pour les chineurs avertis, sachez que les trouvailles de vieilles assiettes parées de motifs à scénettes et de couleurs pastel peuvent créer la surprise sur les murs ! Idéal pour une déco verticale romantique…

Sur le tissu


Ikéa ### Le large inspire les motifs à scénettes pour leur donner un nouvel élan au masculin. Ici, navire à mâts et bateaux d'autrefois peuplent un joli textile faisant office de porte pour placard…

Sur le papier peint


Saint Maclou ### Une idée déco originale et audacieuse s'est glissée dans notre sélection spéciale "motifs à scénettes" : revêtir le fond d'un encadrement d'un papier peint blanc et bleu marine version toile de Jouy. Et voilà vos murs magnifiés par un tableau insolite et rétro.

Sur la banquette


Ikéa ### La toile de Jouy joue l'accumulation sur la banquette, habillant élégamment parure et coussins. Même en bleu marine, l'effet boudoir est réussi…

Sur le coussin


Ikéa ### Dans les couleurs les plus classiques de la légendaire toile de Jouy, j'appelle le blanc et le bleu pour un rendu romantique chic sur le coussin.

Sur le papier peint


Elitis ### Au 18e siècle, les plus privilégiés se baladaient dans un carrosse tiré par des chevaux. Un prestige représenté sur ce papier peint par dessin monochrome, lui-même multiplié à l'infini, dans un sens, puis dans l'autre.

Sur le linge de lit


La Redoute ### Couleur crème et toile de Jouy s'unissent sur le lit pour l'habiller avec charme et douceur. C'est la petite note d'antan qui enchante la chambre.

Sur le coussin


Fleux ### Sublimes coussins mêlant avec brio look rétro et contemporain. Sur un fond de toile de Jouy représentant des aristocrates prenant l'air dans la cour du château, on a en effet superposé l'imprimé rose flashy d'une chaise et d'une paire de sandalettes. Il y a des associations qui nous bluffent.